Aide pour rédacteurs

Ces pages ont été conçues pour aider les utilisateurs à créer, modifier leurs pages, se débrouiller seuls avec un outil, Dokuwiki, qui nécessite une petite culture informatique. N'hésitez pas à compléter cette page ou à me faire un retour pour toute suggestion.

Tutoriels détaillés pour les actions les plus simples

Syntaxe wiki (FR) et wiki syntax (EN), utile pour comprendre comment rédiger ses pages (titres, tableaux, listes, images, etc.)

Conseils de rédaction pour améliorer son style

Manuel détaillé des fonctions de Dokuwiki

Pour évitez des temps de chargement trop importants, les images de grande taille doivent être proscrites. Les appareils photo actuels produisent des images dont le poids est élevé (> 5 Mo). Aussi, il est souhaitable de modifier vos photos avant utilisation à l'aide d'un outil de retouche tel que XnView. Les principales commandes à appliquer sont :

  • Découper une image : Edition > Retailler (Maj+X) (après avoir sélectionné la zone à conserver)
  • Redimensionner une image : Image > Redimensionner (Maj+S)
  • Convertir une image dans un autre format : Fichier > Enregistrer sous (Ctrl+Maj+S). Les formats d'image acceptés sont gif, png, jpg.

Prévoir également un texte associé à l'image ou texte alternatif pour permettre aux déficients visuels de bénéficier d'une description de l'image, ainsi qu'en cas de problème d'affichage.

La structure d'une page web est simple :

Titre de niveau 1, c'est le titre de la page, il est unique
   Chapeau, il est optionnel et résume le contenu de la page
        Titre de niveau 2
            Paragraphe(s)
        Titre de niveau 2
            Paragraphe(s)
            Titre de niveau 3
                Paragraphe(s)
            Titre de niveau 3
                Paragraphe(s)
        Titre de niveau 2
            Paragraphe(s)

Règles et modalités de rédaction

Importation de texte : si vous rédigez votre article dans un traitement de texte, sauvegardez-le en texte brut, importez-le dans la page souhaitée et mettez-le en forme en utilisant les outils du site.
Titres : ne pas utiliser de majuscules car elles sont difficilement lisibles (voir Règles typographiques).
Listes à puces et listes numérotées : sélectionner le paragraphe et cliquer sur l'icone correspondant.
Lien hypertexte : sélectionner l'image ou le texte sur lequel doit figurer le lien et cliquer sur l'icone “chaîne”.
Caractères spéciaux : ils peuvent être ajoutés en cliquant sur l'icone “omega”.

Article, fond et forme

Écrire pour les utilisateurs du site

Vous vous adressez à des visiteurs qui recherchent de l'information. Écrivez de manière concise, allez à l'essentiel, ne délayez pas, cela rend la lecture pénible, Rendez vos textes agréables à lire, évitez les longs paragraphes, utilisez des listes à puces, structurez votre texte avec plusieurs niveaux de titres, variez la mise en forme, illustrez. Évitez le jargon, les abréviations, les sigles et acronymes ; quand ils sont nécessaires explicitez-les dès la première occurrence, Relisez-vous pour éviter les erreurs de syntaxe et d'orthographe !

Écrire en prenant en compte les contraintes du web

L'organisation de la page se fera de préférence en “pyramide inversée”, l'idée principale étant évoquée en premier.

L'utilisation d'un chapeau — résumé court en tête de page ou d'article — est souhaitable car cela permet de prendre connaissance du contenu et de décider de poursuivre ou non la lecture,

Contrairement à la lecture sur papier, la lecture à l'écran est superficielle, scannée. Les éléments importants du texte devront, sans excès, être rehaussés (en italique) voire renforcés (en gras), servant ainsi de points de repère visuels.

Règles typographiques

(D'après Jacques PYRAT, 2003)

Les majuscules : il ne faut jamais écrire un mot ou une phrase tout en majuscules même s'il s'agit d'un titre. Pourquoi ? Certes, c'est ce qui se faisait avec les machines à écrire. Mais, avec un texte tout en majuscules, vous perdez le rythme que donnent les jambages et les hampes des lettres lesquels permettent souvent, à eux seuls, de lire un texte. Utilisez soit du gras, soit de l'italique, soit les petites majuscules (dernier recours, pour les noms propres par exemple). Pour les titres, utilisez des polices de titre (sans sérif ou « sans empattement »). Note : je pense personnellement que les contrats d'assurance et de garantie qui comportent des paragraphes entiers écrits en majuscules utilisent sciemment le caractère illisible de tels paragraphes…

Majuscules accentuées : elles sont obligatoires et nécessaires. En pratique : À (Alt+183), Â (Alt+182), Ç (Alt+128), È (Alt+212), É (Alt+144), Ê (Alt+210), Ô (Alt+226) ou encore l'icone “omega”.

Caractères spéciaux : beaucoup de caractères spéciaux existent dans la police que vous utilisez tous les jours : © ® œ æ — ± Ø. Il faut les utiliser car ils enrichissent votre texte en lui donnant une touche professionnelle. En pratique : © (Alt+184), ® (Alt+169), œ (Alt+0156), æ (Alt+145), — (Alt+0151), ± (Alt+241), Ø (Alt+157) ou encore l'icone “omega”.

Les guillemets : il en existe des vrais, pas des minutes ' ni des secondes “, mais des « » (guillemets typographiques français) et des ” “ (anglais). Précisions : les français sont séparés du texte qu'ils entourent par des espaces insécables, les anglais collent au texte. En France, si on doit utiliser des guillemets dans d'autres guillemets, on commence par les français et on utilise les anglais à l'intérieur.

L'apostrophe : tout comme pour les guillemets, il existe une version typographique de l'apostrophe ('). Celle-ci est inclinée et non pas droite. L'apostrophe colle au texte qu'elle lie.

La ponctuation : les signes de ponctuation collent entre eux. La règle est très simple, si le signe de ponctuation se dessine en :

  • 1 trait, il colle au texte et est suivi d'une espace (, . …)
  • 2 traits, il est précédé d'une espace insécable (ou mieux, espace fine insécable) et est suivi d'une espace ( ; : ! ?) [en typographie française, on dit une espace].

Les parenthèses : les ( ) collent au texte qu'elles entourent. Si vous utilisez le tiret, -, en guise de parenthèse, il faut impérativement le faire non pas avec un tiret simple, mais avec un tiret cadratin (Alt+0151, tiret long) et une espace insécable au début et à la fin du texte entouré.

Note : les parenthèse-tirets n'ont pas à être fermées si on arrive en fin de phrase.

Le souligné : il est lui aussi interdit. Pourquoi ? Parce qu'il coupe le jambage des lettres et en fait donc perdre la lisibilité.

Unités de mesure : Les unités de mesure s'écrivent avec une espace fine insécable entre le nombre et l'unité, sauf pour les valeurs angulaires degré, minute et seconde : deux centimes - 2 c, dix ampères - 10 A, 130 kilomètres par heure - 130 km/h, mille mètres - 1 000 m, 2.10-3 torr, 12°20'14'', 25 °C. Les millénaires et siècles s'écrivent en petites capitales suivies d'un e : XXIe siècle, IIIe millénaire. Les signes opératoires comportent une espace fine insécable avant et après le signe : 6 × 3 = 18, 18 / 6 = 3

Les traits d'union obéissent à des règles complexes qui n'ont pas leur place dans cette aide synthétique mais que l'on peut consulter sur cette page Wikipédia.

Les chiffres ordinaux

Premier : 1er - Premiers : 1ers - Première : 1re - Premières : 1res - Deuxième : 2e - Deuxièmes : 2es - Second : 2d - Seconds : 2ds - Seconde : 2de - Secondes : 2des - Troisième : 3e - Troisièmes : 3es. Et ainsi de suite, jamais ème.

Les mois s'écrivent sans majuscule !

  • wiki/aide.txt
  • Dernière modification: 08/02/2019 18:58
  • par admin